Le soleil nous fait du bien

mardi 8 juillet 2014

Le soleil nous fait du bien  : il stimule notre métabolisme et favorise la production de l ?essentielle vitamine D. 10 minutes de lumière naturelle par jour y sont déjà suffisants. Par contre, notre peau est très éprouvée, puis desséchée par une insolation démesurée. Il est donc vivement conseillé de s ?habituer au soleil tout doucement, surtout lorsqu ?on est en vacances au bord de la mer, en montagne ou dans les tropiques.

Une personne en bonne santé mettra au moins 1 - 2 semaines pour s ?accoutumer à l ?irradiation nettement plus intensive, surtout lorsqu ?il s ?agit d ?un citadin. Leurs peaux souffrent fréquemment d ?un manque chronique de lumière .

La bonne nouvelle : dès les premiers rayons de soleil, notre corps commence à activer des mécanismes naturels pour protéger la peau. Grace à eux, et à l ?aide d ?un comportement raisonnable et de produits de soins appropriés, vous aller pouvoir développer tout doucement un bronzage sain et de longue durée :

domination

La production de pigments : les cellules pigmentaires produisent le colorant brunâtre mélanine qui enveloppe d ?une couche protectrice les noyaux cellulaires voisins. Une peau bien bronzée, développée lentement et raisonnablement, correspond à un facteur de protection de 8 - 12 selon la personne.

Le cal solaire : la couche de corne s ?épaissit - elle filtre notamment les rayons irritants, et retient les rayons UV. Un cal solaire totalement développé correspond à un facteur de protection de 3 - 4.

Par rapport aux facteurs : les facteurs de protection augmentent simplement la durée d ?insolation supportée par une personne déshabituée du soleil. En partant d ?une durée de protection autonome d ?environ dix minutes (moyenne pour un individu d ?Europe Centrale), cela signifie donc qu ?un facteur de 12 permet de rester au soleil sans danger pendant deux heures. Est-ce que ça correspond au temps que vous passez au soleil, à la plage etc. les premiers jours de vos vacances ?
Les produits avec des facteurs extrêmement élevés ne sont pas non plus des garants pour un bronzage sain et équilibré. La peau n ?est tout simplement pas capable de supporter une telle dose de rayons UV avant d ?y être accoutumée. De plus, les signes extérieurs d ?une brûlure ne sont souvent pas perçus lorsqu ?on utilise cette sorte de produits, ce qui constitue un immense danger vu qu ?on continuera à s ?exposer au soleil alors qu ?il y a déjà une lésion.

Un facteur de protection plus élevé ne signifie donc pas automatiquement une meilleure protection !

Quelques conseils pour un bronzage raisonnable :

 ? S ?habituer lentement à une insolation plus intensive, prendre des bains de soleil de 10 - 15 minutes au début, de préférence en mouvement
 ? Eviter la période d ?insolation excessive (11 - 15 heures)
 ? Boire abondamment, des jus de fruits et légumes aussi, pour égaliser la perte de minéraux due à la transpiration
 ? On bronze aussi à l ?ombre lorsqu ?il y a du soleil
 ? Vêtements en fibres naturelles, chapeau de paille ...
 ? De nombreuses huiles grasses possèdent un certain facteur de protection et sont donc bien appropriées aux soins estivaux : jojoba, sésame, rose musquée, ...*

Un proverbe grec dit : « Il n ?y a que les touristes et les ânes qu ?on trouve au soleil à midi ».

Le jus de carottes , c ?est la boisson idéale dès le printemps ! Sa teneur élevée en provitamine A stimule et prépare l ?organisme à développer sa protection naturelle contre le soleil de l ?été. Bien sûr, il contient encore une multitude d ?autres éléments nutritifs précieux. Le mieux, c ?est quand il est fraîchement pressé et le ?summum ? avec un extracteur de jus.

Ce texte est un extrait du livret cosmétiques que Bruno Desse a élaboré il y a plusieurs années.